Next stop : happily ever after

J’ai du mal à écrire quoi que ce soit concernant notre mariage parce que je suis environ comme ça

dès que je le raconte le déroulement ou regarde les photos brutes. Et je peux comprendre que ça soit usant à la longue. Alors du coup je feinte, au lieu de le raconter non stop je compense en champagne, en foulard Just Married et allez hop on n’en parle plus !

DSCF3117

J’ai la fameuse question du « alors ça fait quoi ? » qui m’est posée plusieurs fois par jours maintenant. Et alors ça fait quoi de se faire appeler madame ? D’avoir un nouveau nom et une nouvelle bague ? De pouvoir se couper la frange n’importe comment sur un coup de tête à nouveau ? Alors ?

Alors, au quotidien c’est apaisant. Hyper reposant. LIBEREE, DELIVREEEEE.

Au début je me disais que c’était du au fait que j’étais débarrassée des préparatifs mais en fait c’est plus que ça, même après plusieurs jours à dormir des nuits de 15h j’ai toujours cette impression de flottement un peu béat. Comment expliquer sans passer pour une andouille prépubère. Disons que ce que je préfère au monde c’est manger ; alors ça serait comme avoir trouvé mon plat préféré et savoir que je pourrais le manger quand je voudrais, autant que je le souhaiterais – et sans grossir. Un plat que j’ai trouvé sans m’en rendre compte, je sais pas, un burger à la pastèque. Ou encore être tombée par hasard sur un DVD génial dont je ne me lasse pas, un film qui me fasse rire et pleurer et que je puisse mater en boucle quand je le veux. Genre Dirty Dancing / Les Visiteurs / Rocky tout en un.

En fait c’est un peu tout ça que je ressens en ce moment, un happily ever after complètement niais qui ne me sort pas de la tête. Même avec la gueule de bois, même après avoir repris le boulot et deux kilos. J’imagine que ça craint et que je vais sûrement perdre tous mes amis (honnêtement, on est tous d’accord pour dire qu’il n’y a rien de plus relou que quelqu’un dans cet état) mais il fallait que ça sorte un bon coup : pfff, je ne pensais pas pouvoir être aussi heureuse un jour.

(et sans rire, heureusement que je suis dans cet état second sinon je ne vois pas comment je pourrais supporter toutes les démarches administratives horribles pour changer de nom sans finir par m’arracher les cheveux, les sourcils et les tâches de rousseur)

FOULARD: WEDDING BELLES JUST MARRIED SILK SQUARE

Clap along if you know what happiness is to you

Le point positif à trier les 2500 photos du reportage du mariage, c’est qu’on revit chaque moment et on prolonge la fête et les larmichettes. Point négatif, on met des heures à tout trier et commenter chaque photo du coup vous ne verrez pas ma robe avant au moins une éternité.

Par contre ce qu’on ne trie pas et qui nous régale depuis quelques jours ce sont les photos du Studio Mobile AP2C qui nous ont été livrées à la vitesse de l’éclair !

studio-astorg-331

Je ne saurais vraiment que trop vous les recommander, pendant tout le vin d’honneur les petits, les grands et les pompettes se sont tous battus pour avoir leur belle photo de studio et le résultat est encore au delà de nos espérances niveau qualité. Evidemment je ne vais pas vous bassiner avec les 519 photos même si je ne me lasse pas de les regarder et de sourire bêtement devant la joie qui en dégage, c’était idéal pour éviter les photos posées avec chaque invité tout en ayant quasiment tout le monde.

Je vais arrêter là avant de faire trop de phrases avec les mots joie, sourire et tout ça, je m’étais promis de pas faire de compte rendu cucul. Mais quand même, c’était le plus beau jour de ma vie et je ne remercierai jamais assez tous ceux qui ont partagé ça avec nous.

studio-astorg-336

studio-astorg-374

studio-astorg-499

1 2 3 190